Des séjours en Ouzbékistan sous le signe de la culture

À la découverte du Navrouz

L’Ouzbékistan est une destination parfaite pour un voyage sous le signe de la culture et de la détente. Cette contrée a su garder ses paysages d’antan et ses traditions ancestrales. Notamment la fête de Navrouz, universelle pour les pays de l’Asie Centrale, apporte en Ouzbékistan une ambiance festive extraordinaire pendant le mois de mars. En effet, durant le Navrouz, la population entière se démêle pour le grand nettoyage. La propreté des maisons sont revues de fond en comble, les cours et les rues balayées, les vêtements lavés et repassés, les dettes acquittées, les disputés se réconciliées etc. Avant même le début des festivités et les premières lueurs du jour, chaque foyer ouzbek s’active. Les constructions et les allées sont également décorées de branchettes vertes et de fleurs. Tout cela est devenu une tradition chez les habitants du territoire depuis des générations.

Le Navrouz et ses symboles

Le Navrouz est célébré tous les 21 mars, à l’équinoxe du printemps, depuis le temps des Zoroastriens. Il correspond au début de l’année et peut être considéré comme le Nouvel An de l’Orient. Selon l’histoire, cette cérémonie ancestrale est décrite dans le livre saint du zoroastrisme, la fête du Navrouz Grande, a été rédigé. C’est pourquoi, on voit cette fête célébrée dans tous les pays où le zoroastrisme fut pratiqué auparavant entre l’Asie Centrale et le Nord de l’Inde passant par l’Iran et le Caucase.

Voyage pendant la fête de Navrouz

Le voyageur qui choisi cette période de l’année pour son voyage Ouzbékistan ne sera pas déçu. Car, c’est un des meilleurs moments pour visiter l’Ouzbékistan authentique avec toutes ses traditions plurimillénaires dans une ambiance festive.

Par ailleurs, un voyage Ouzbékistan est aussi une occasion de voir des courses de chevaux appelés « Koupkari (Bouzkachi) », une des traditions phares lors du Navrouz. Seuls les cavaliers appelés « chavandoz » peuvent participer à cette sorte de polo. Ils sont tous renommés dans leur village d’origine pour leur bravoure et leur force.

À la découverte du Soumalak

Pendant le Navrouz les Ouzbeks consomment le soumalak, dont le nom dérive de Si-malak signifiant 30 anges en persan. Il s’agit de l’un des plats traditionnels du pays. Durant toute la période de ce grand évènement national, les habitants de chaque région du territoire se réunissent autour d’une écumoire géante pour le cuisiner. Pour la réalisation de cette recette typique, les populations mélangent de l’huile et de la farine auxquels dans le jus des pousses de blé germées. La cuisson peut prendre 24 h c’est pourquoi de nombreuses personnes se relayent pour remuer sans cesse le mélange jusqu’à ce qu’il soit homogène.

  1. Debut de journee a l’observatoire d’Oulougbeg, construit au XVe siecle, avant de poursuivre vers un atelier familial de papier fabrique a base d’ecorce de murier. Puis, depart chez l’habitant pour s’impregner de la vie ouzbeke et passer la fete de Navrouz avec la famille.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>